.

Téléphone: +243 81 26 47 152

E-mail: blog@felixkabangenumbi.com

lundi, 05 juin 2017 00:30

Le ministre Félix Kabange Numbi Mukwampa s’est préoccupé de la famille Zikondolo

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’initiative prise par le ministre Félix Kabange Numbi Mukwampa des Affaires Foncières d’organiser des journées portes ouvertes dans l’enceinte de son cabinet à Kin/Gombe a marqué les esprits de bien de Congolais soucieux de la paix sociale en matière foncière. Elles ont été conçues pour échanger avec des victimes des conflits fonciers et voir dans quelle mesure elles peuvent permettre des solutions appropriées. Point n’est encore besoin de rappeler que les cours et tribunaux congolais sont bourrés des dossiers relatifs aux conflits fonciers !  Près de 80%, c’est une catastrophe nationale !
En effet, la journée porte ouverte du jeudi 13 avril 2017 a permis au ministre des Affaires Foncières de, entre autres dossiers examinés, se plancher sur l’affaire qui oppose depuis treize ans la famille Zikondolo, représentant feu Paul Zikondolo, opposée à l’architecte Bogaine Mboga dans un conflit foncier.
De l’essentiel de l’historique des faits, il sied de retenir que l’architecte, selon les éléments contenus dans le dossier traité dans les instances judiciaires, a vendu illégalement la parcelle sise sur l’avenue Galerie (huit parcelles) du  numéro cadastral 6885 au quartier Golf dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Aujourd’hui la succession Zikondolo peut jouir de ses droits pour avoir récupéré cette parcelle grâce à l’intervention du Dr. Félix Kabange Numbi qui tient à réduire les conflits fonciers.
Pour ce cas, une commission d’experts avait été constituée, laquelle a produit un travail permettant au ministre de statuer en conséquence ; tout compte fait, la famille du défunt a obtenu son certificat d’enregistrement des mains du ministre des Affaires Foncières qui a fait la descente sur les lieux.
« Dans ce dossier, nous venons de loin », l’un des propos de Christian Gbaligaza, l’un des enfants de la succession Zikondolo, qui a reçu des mains du ministre des Affaires Foncières le certificat d’enregistrement de leur parcelle. « Il a fallu une oreille attentive pour nous écouter. Et c’est vous grâce aux journées portes ouvertes. C’est pourquoi, nous remercions le Chef de l’Etat qui vous a placé à la tête du Ministère des Affaires Foncières. À travers vous, que beaucoup de familles puissent rentrer dans leurs droits… », a encore fait savoir Christian Gbaligaza.
Le ministre Félix Kabange Numbi s’est dit heureux de restituer à la succession Zikondolo sa parcelle. Car, fait-il remarquer, « cette parcelle n’a pas été récupérée par l’Etat. Il y a eu une mauvaise interprétation des faits. En procédant au morcellement, on devait morceler la parcelle appartenant à l’Etat et non la vôtre. C’est pourquoi, je vous remets votre certificat d’enregistrement pour avoir pleine jouissance de votre parcelle». Félix Kabange Numbi a insisté sur le fait « qu’il ne s’agit pas d’une faveur accordée à la succession Zikondolo mais plutôt d’un droit ». C’est pourquoi, il a mis en garde toute personne qui oserait déranger cette famille.
Il a donc fallu que le Dr. Félix Kabange Numbi soit aux Affaires Foncières pour que cette famille recouvre ses droits. C’est réconfortant pour toute une nation, la nation congolaise honorée par ce digne fils à soutenir et à maintenir.
Lu 278 fois Dernière modification le lundi, 05 juin 2017 00:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.